lundi 8 mai 2017

La faucheuse, de Neal Shusterman



Titre : La faucheuse
Tome : 1
Saga : Futur parfait
Auteur : Neal Shusterman
Genre : Science-fiction
Maison d'édition : Robert Laffont
Collection : R
Format : Grand-format
Nombre de pages : 490
Prix : 18,90 euros






Résumé :

LES COMMANDEMENTS DU FAUCHEUR :

TU TUERAS.

TU TUERAS SANS AUCUN PARTI PRIS, SANS SECTARISME, ET SANS PRÉMÉDITATION.

TU ACCORDERAS UNE ANNÉE D'IMMUNITÉ A LA FAMILLE DE CEUX QUI ONT ACCEPTÉE TA VENUE.

TU TUERAS LA FAMILLE DE CEUX QUI T'ONT RÉSISTE.

Mon avis :

Ce livre s'est jeté dans ma pile à lire, dès sa sortie, car tout le monde en parlait, et en bien, hihi. Et puis ce thème, assez original, de la mort m'a beaucoup attiré. De plus, certaines personnes sur Instagram m'ont convaincu de me le procurer et faible comme je suis, je l'ai acheté de suite après !

Ma lecture a été assez rapide puisqu'elle était très addictive, j'avais beaucoup de mal à m’arrêter. Ces 490 pages sont passées extrêmement vite ! 

Le résumé de la 4ème de couverture m'a énormément intrigué car il est mystérieux, et ne dévoile aucune information sur l'histoire. Je me suis donc lancée dans cet ouvrage sans préavis, ce qui m'arrive peu souvent. Si vous voulez le découvrir de la même manière que moi, je vous conseille de sauter le paragraphe qui suit.

On suit, ici, Citra et Rowan, jeunes adolescents, qui ne se connaissent pas, faisant partis d'une société dans laquelle donner la mort est un métier : celui de faucheur, ceux qui exerce cette profession sont très craints. Ils vont tous les deux rencontrer, séparément et façon différente, maître Faraday, faucheur, qui va leur proposer de suivre une formation, au coté de celui-ci, afin de devenir faucheur.

On s'attache très vite à nos deux protagonistes principaux, assez ordinaires d'apparence, mais avec des caractères complètement différents : Citra, avec caractère bien trempée, elle ne se laisse jamais abattre par les situations difficiles, et Rowan, plus calme et très réfléchi, mais aussi fascinant que son acolyte !

Le récit se met en place très vite, ce qui nous permet de ne pas attendre trop longtemps avant d'avoir de l'action. Il y a aussi pas mal de rebondissements inattendus, et cela dans tout le roman. 
Du coup, on remet souvent en question ses hypothèses, surtout sur la fin de l'histoire qui est complètement trépidante, cela m'a donc donné envie de continuer le livre.

La plume de l'auteur est fluide, très intelligente, car Monsieur Shusterman arrive à faire planer un grand suspens, jusqu'à la dernière ligne, autour de l'intrigue de son oeuvre.

Le plus : Des rebondissements de folie !

Le moins : Impossible, pas de points négatifs, hihi !

J'attendais beaucoup de ce roman, car je voulais avoir un coup de cœur comme presque l'ensemble des autres lectrices, et finalement c'est bien un excellent coup de cœur.

Ma note : 20 / 20

Lou

mercredi 3 mai 2017

Prix du livre collège 82

Bonjour tout le monde !
Dans cette article je vais vous parler d'un prix que j'ai découvert grâce au CDI, de mon collège. Il s'agit donc du prix du livre collège 82, qui s'organise dans mon département. Il s'agit d'un concours littéraire proposé à tous les collégiens de 4ème et 3ème, organisé dans le cadre du salon du livre jeunesse de Montauban (il arrive très vite, hihi).

Le principe est simple : les élèves participants doivent lire avant le mois de mai les 4 romans en compétition, puis voter pour leur préféré.

Les quatre livres sélectionnés sont les suivants (ils sont classés par ordre chronologique de lecture):
- Nous les menteurs, de E. Lockart, que j'avais très envie de lire.
- 146298, de Rachel Corenblit, que je ne connaissais pas du tout.
- Refuges, de Annelise Heurtier, dont j'avais vaguement entendu parler.
- Le mystère de Lucy Lost, de Michael Mopurgo, qui était également inconnu, pour moi.

Je ne vais pas, ici, vous parler de mes lectures et de ce que j'en ai pensé, car je ferais, dès que possible, des chroniques sur ces romans.
Je vais plutôt axer cet article sur mon ressenti sur cette nouvelle expérience de lecture, car c'était une première pour moi.

Participer à ce prix m'a permit de découvrir des livres vers lesquels je ne me serais pas dirigée de moi-même, et du coup j'ai donc fait connaissance avec de nouvelles plumes, genres... Je n'ai pas étais gênée par les contraintes de temps, en aucunement cela m’empêchait de profiter de mes lectures. On se lance dans des livres sans avoir la moindre iodée de quoi il parle, nous avons pas de pré-avis, et nous nous jetons dans le livre facilement, sans en attendre trop. 

Je vous conseille à tous de participer, si vous le pouvez, à ce genre de choses, car c'est vraiment très intéressant !

A très vite,

Lou

mercredi 26 avril 2017

L'héritière, de Kiera Cass



Titre : L'héritière
Tome : 4
Saga : La sélection
Auteur : Kiera Cass
Genre : Dystopie / Romance
Maison d'édition : Robert Laffont
Collection : R
Format : Grand-format
Nombre de pages : 409
Prix : 17,90 euros




Résumé :

UNE NOUVELLE SÉLECTION COMMENCE.

Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection. 


A dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du cœur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá...


Mon avis :

Ça y est, j'ai enfin pu lire la suite de cette saga de folie, avec ma Camille, du compte Instagram @cams_books ! Je suis vraiment contente que Kiera Cass ai fait une suite, même si j'avoue, je n'en voyais pas vraiment l'utilité avant. Mais maintenant je comprends mieux pourquoi et je vous explique tout ça dans cette chronique.

Je crois que maintenant vous avez l'habitude que je lise les livres de La sélection rapidement, c'est incroyable, cela me fait ça à chaque tome, hihi !

Mais dans ce tome ci, l'histoire change du tout au tout puisque l'on retrouve America et Maxon vingt ans après la Sélection, ayant fondé une famille de quatre jolis enfants. 
On quitte America pour Eadlyn, sa fille aînée, qui va devoir à son tour organiser une Sélection (pour des raisons que j'évite de vous dire pour ne pas vous spoiler), malgré elle. 
Elle se retrouve donc, en compagnie de 35 garçons au palais, un peu démunie et bouleversée. Au fil des semaines elle devra effectuer des choix pour l'avenir de la monarchie...

Alors, pour être franche, je n'ai pas vraiment accroché avec le personnage d'Eadlyn. Elle me paraissait beaucoup trop hautaine et pourrie gâtée. Cependant, elle est très forte et fait beaucoup de sacrifices, vers la fin du récit on découvre un coté plus attendrissante d'elle et elle se remet enfin en question. C'est seulement cette protagoniste qui m'a un peu freiné.
Par contre, Kile m'a complètement charmé. Toujours là pour Eadlyn, il fait preuve d'une gentillesse incroyable mais tout de meme avec son petit coté rebelle, j'adore !

Etre à la place de celui qui choisit ça change tout par contre ! On comprends certains comportements qu'a eu Maxon lors des précédents tomes. On est immiscé dans le gouvernement et son fonctionnement, ce qui est très intéressant. On découvre tous les candidats sous différents angles. On vit plus la pression de la princesse qui doit organiser, éliminer...

La plume de l'auteur nous fait toujours autant vibrer. le suspens est présent tout le temps et l'ennuie est absent, c'est parfait !

Le plus : Du suspens et encore du suspens !

Le moins : Le caractère d'Eadlyn.

Une très bonne lecture tout de même, je veux absolument lire le dernier tome
 !

Ma note : 17 / 20

Lou

mercredi 19 avril 2017

Les disparus du Clairdelune, de Christelle Dabos



Titre : Les disparus du Clairdelune
Tome : 2
Saga : La passe-miroir
Auteur : Christelle Dabos
Genre : Fantasy / Jeunesse
Maison d'édition : Gallimard jeunesse
Format : Grand-format
Nombre de pages : 549
Prix : 19 euros




Résumé :

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l'entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d'une redoutable vérité.

Mon avis :

Le premier tome de cette saga avait était un énorme coup de cœur, car je l'ai trouvé incroyablement bien raconté, le monde dans lequel se passe l'histoire est impressionnant, tout comme l'écriture de l'auteur qui possède un incroyable talent. J'ai, d'ailleurs, pu la rencontrer lors de la foire du livre de Brive (en 2016), ce qui encore plus donné envie de continuer la série. 

Je m'y suis donc plongée cette hiver, période parfaite pour être totalement transportée dans l'univers de ce roman, que j'ai lu en deux semaines. C'est une période assez longue, mais qui me convenait car je voulais prendre mon temps pour profiter le plus possible de ma lecture.

Après avoir intégré la famille de Thorn, Ophélie va devoir une nouvelle fois changer de décor pour une plongée au cœur la la Citacielle ou elle deviendra vice-conteuse pour le seigneur Farouk. Parallèlement, elle mènera l’enquête pour découvrir l'instigateur des disparitions  de personnalités influentes de la cour, mais aussi une vérité inattendue...

Retrouver Ophélie dans cette étrange et haute société était un pur bonheur. Je trouve qu'elle prend beaucoup plus confiance en elle  et ne se laisse pas faire, on découvre enfin le coté rebelle de notre héroïne, qui m'a beaucoup surprise et j'attend qu'elle le fasse aussi dans le prochain tome !
Quant à Thorn, lui est encore trop froid et trop énigmatique. Même si il montre, dans quelques infimes passages de l'histoire, des émotions et sentiments, ce n'est pas assez pour que je m'attache à lui. 

J'ai aimé en apprendre toujours plus sur la Citacielle (cet univers est incroyable !), ses secrets, ses recoins, puisqu'on visite enfin les différents endroits du pole grâce à l'intrigue de ce second tome. Les paysages de ces lieux sont très détaillés et nous permettent parfois de comprendre des choses sur les personnages. C'est vraiment intéressant d'avancer dans l’enquête menée par Ophélie, qui nous fait beaucoup réfléchir. 
Et puis, nous faisons aussi face à quelques révélations importantes qui complètent le tout. Voilà ce qui m'a fait préféré ce tome au premier.

Le plus gros point fort de ce roman c'est la plume de l'auteur. Elle est si agréable, si fine, si poétique, si unique. Ses magnifiques descriptions assez longues et surtout très complètes, arrivent à nous faire passer des émotions, sans nous ennuyer pour autant.

Le plus : La plume exquise de l'auteur.

Le moins : Franchement, je trouve ce livre parfait (à part peu être le coté un peu trop froid de Thorn à mon gout)...

Ma note : 20 / 20

J'ai extrêmement hâte de lire la suite de cette saga fabuleuse, que je conseille à tous !

Lou

mercredi 22 mars 2017

Je suis ton soleil, de Marie Pavlenko.



Titre : Je suis ton soleil
Tome : One-shot
Auteur : Marie Pavlenko
Genre : Contemporain / Young-adult
Maison d'édition : Flammarion
Format : Grand-format
Nombre de pages : 461
Prix : 17,50 euros







Résumé :

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s'acharne à les dévorer. Mais ce n'est pas le pire, non.

Le pire est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d'une inconnue aux longs cheveux bouclés ?

Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l'aide, des amis, du courage et beaucoup d'humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil. Qui a dit que la vie était un conte de fées ? 

Mon avis :

J'ai gagné ce roman lors d'un concours organisé par le compte Instagram @flammarionjeunesse, en plus du fait qu'il me donnait terriblement envie, grace à la communication qui a été faite autour de celui-ci, je l'ai gagné avec Camille, du compte Instagram @cams_books. Comme toujours, nous avons réalisé une lecture commune, en le commençant un peu avant sa sortie, le 8 mars.

J'ai lu ce roman très vite et lorsque je me plongeais à l'intérieur, je ne voyais plus le temps défiler, je voulais lire tout d'une seule traite.

On entre, ici, dans la bulle de Déborah. Elle rentre en terminale cette année, mais celle-ci ne commence pas très bien. 
Ce maudit chien qui mange toutes ses paires de chaussures, sa mère qui découpe sans cesse des bouts de magazines, ou encore son père en compagnie d'une femme inconnue : voilà ce qui résume la vie un peu compliqué de cette jeune fille. 
Et pourtant, elle devra s'en sortir pour avoir son bac en poche, certes avec un peu de mal, mais avec beaucoup de courage, avec l'aide de ses amis et de l'humour.

J'ai vraiment adoré les personnages surtout notre héroïne, Déborah. Je l'ai trouvé simple, franche, décalée et très très drôle, ce sont des qualités qui me plaisent beaucoup. Elle est vraiment super courageuse, elle est aussi altruiste car elle pense tout le temps aux autres.
Et puis, il y a aussi Éloïse, Jamal, Victor, qui sont les personnages secondaires mais qui sont très développés, ce que j'ai beaucoup apprécié puisque souvent ce genre de protagonistes est un peu délaissé, on ne décrit pas beaucoup ce qu'ils ressentent, ce qu'ils pensent.

L'histoire est très touchante par l'histoire de Déborah, et selon moi, retrace fidèlement ce qui se passait dans la tête d'une terminale, perdue par son orientation et son avenir, avec beaucoup de pression, une rentrée en quelques sortes dans le monde des adultes. Elle doit surmonter les épreuves du quotidien (le théorème de la scoumoune, diront ce qui l'ont lu).
Je ne veux pas trop vous en dire, alors laissez-vous simplement porter par celle-ci, comme je l'ai fait et vous serez satisfait !

La plume de l'auteur m'a complètement charmé, c'est grâce à cela que ce livre est un coup de cœur. Marie Pavlenko arrive à mêler, dans un récit assez triste, l'humour et la profondeur, avec de l'ironie aussi, c'est un vrai régal.  
On croit que l'on va passer un moment émouvant, mais au final on rigole énormément, l'auteur sait nous surprendre

Le plus : La plume drôle et profonde à la fois !

Le moins : Il me manquait un tout petit truc pour mettre 20 sur 20, haha !

Un livre fabuleux et un auteur à découvrir ! 


Ma note : 19,5 / 20

Lou

mardi 7 mars 2017

Ne m'appelez pas Blanche-Neige, de Gally Lauteur




Titre : Ne m'appelez pas Blanche-neige
Tome : One-shot
Auteur : Gally Lauteur
Genre : Romance / Réecriture de conte
Maison d'édition : Hachette
Format : Grand-format
Nombre de pages : 342
Prix : 16,90 euros





Résumé :

Qui a dit que la vie était un conte de fées ? 
Lorsqu'on est trahie par sa meilleure amie, difficile d'y croire. Sous le choc, Blanche, 18 ans, préfère s'enfuir dans la nuit parisienne, entraînée par de mystérieux fêtards rencontrés sur le réseaux social le plus populaire du moment. Si la magie devient virale, une princesse peut-elle s'en sortir avec pour seules armes : sa répartie et son téléphone ? Oserez-vous croquer cette pomme d'amour et découvrir le cœur des princes de votre entourage ?

Mon avis :

Lorsque que Gally Lauteur m'a proposé de lire son roman Ne m'appelez pas Blanche-Neige, j'étais enchantée, car il me faisait déjà bien envie avant sa sortie officielle, le premier mars. Je la remercie, ainsi que la maison d'édition Hachette pour m'avoir envoyer un petit colis, tout mignon, ainsi que les épreuves non définitives du roman (je l'ai donc lu en avant première).

En moins d'une semaine, j'ai réussi à le terminer, ce qui est plutôt satisfaisant, en période de cours. Je l'ai lu vite car il était tellement addictif que je ne voulais le plus le quitter !

A travers ce récit, on suit Blanche, 18 ans, extrêmement déçue et remontée par le comportement, selon elle, inadmissible, de sa meilleure amie, Laurine. 
Elle part de leur collocation, et se retrouve dans Paris, en pleine nuit. 
Elle y rencontre, en boite de nuit, des jeunes de son age, qui vont l'embarquer dans des aventures nocturnes pleines de surprises... (Désolé pour ce court résumé mais je ne veux pas vous en dire plus, haha !)

J'ai trouvé les personnages attachants, tous autant que les autres. Bien sur Blanche, notre protagoniste principale, mais aussi Stella, Roxanne, Rob, Jay,...
Je trouve qu'ils sont sincères, toutes leurs actions sont cohérentes, leurs ressentis et émotions, tout est très bien calculé. 
Ce grand nombre de personnages ne m'a pas perdu, car on sait les différencier très facilement, ils ont tous certaines caractéristiques qui leurs sont propres.

Cette réécriture de Blanche-neige, est superbement écrite. On retrouve beaucoup d'éléments de l'histoire originale, mais celle-ci est complètement modernisée par la technologie actuelle, les réseaux sociaux.
Elle est aussi parfois humoristique, mais surtout dynamique, tout s’enchaîne, rebondissements sur rebondissements, on veut absolument savoir la fin.
Le seul bémol est peut-être le coté parfois irréel de certaines scènes, mais c'est un conte de fée !

La plume de l'auteur est toute douce, fraîche, elle fait du bien. En lisant ce bouquin on fait une ballade agréable et divertissante dans Paris, sans jamais se lasser.
De plus, mes dernières lectures étaient assez tristes, et il a su me remonter le moral à bloc !

Le plus : Une lecture toute douce !

Le moins : Certaines situations me semblent parfois irréalisables.

Un petit coup de cœur ! 


Ma note : 19 / 20

Lou

samedi 4 mars 2017

Rebelle du désert, de Alwyn Hamilton



Titre : Rebelle du désert
Tome : 1
Saga : Rebelle du désert
Auteur : Alwyn Hamilton
Genre : Fantasy / Romance
Maison d'édition : Pocket jeunesse
Format : Grand-format
Nombre de pages : 283
Prix : 17,90 euros




Résumé :

Prisonnière d'une vie étouffante au cœur du désert, Amani n'aurait jamais imaginé galoper un jour sur un cheval fantastique, en compagnie d'un fugitif recherché pour trahison. Elle ne se serait jamais doutée non plus qu'elle en tomberait amoureuse... ni qu'elle l'aiderait à mener la résistance contre le sultan.

Mon avis :

J'avais très envie de livre ce livre car il se passait dans un univers assez oriental, mais mêlant le western et la fantasy, que j'avais envie de découvrir, je l'ai donc acheté et l'ai lu, il y a déjà quelques temps, en lecture commune avec ma Camille, du compte Instagram @cams_books !

Très fluide, on n'a peu de difficultés à le lire et en plus, il est très addictif donc quoi de mieux pour que les pages se tournent toute seule ? Je l'ai dévoré très rapidement malgré les contraintes de la lecture commune.


On découvre Amani, prisionnière d'une vie qu'elle n'a pas décidé. 
Son rêve et depuis son plus jeune age est de quitter cette ville, Dustwalk, qui l'enferme péniblement, et s'en aller à Izman, ville de tous les possibles, mais sa famille l'en empêche fermement. 
Mais lorsqu'un jour l'occasion se produit, elle n'hésite pas à désobéir, seulement son long voyage ne se passera pas comme prévu, puisque qu'elle rencontre un fugitif, Jin, recherché par tous les gardes du pays...

J'ai trouvé cette héroïne féminine formidable, elle est forte, intelligente, courageuse et déterminée. C'est au fil du roman, qu'on s'attache à elle, car on apprend à la connaitre. 
Jin m'a beaucoup plus aussi, et encore plus ce qui se passe entre eux deux. La romance n'est pas "cul-cul la praline", elle est simple, mais surprenante ! 
Ce mélange de personnages très différents amènent de l'humour est des rebondissements, ce qui n'est pas négligeable.

Par contre, l'univers de ce roman m'a était très difficile à comprendre. Au début, j'avais beaucoup de mal avec les croyances, ces histoires mythologiques, je n'y comprenait rien, même si ça a mieux été après ! 
Je trouve que les noms des villes et prénoms sont peut être un peu difficile à retenir, cela m'a parfois perdue.

Tout de même, l'auteur a su poser de bonnes bases pour ce début de saga, on ne s’ennuie pas du tout et sa plume est très agréable. 
Le mélange de genres qu'elle a effectué est très inhabituel, mais, selon moi, très réussi et harmonieux. 

Le plus : Une héroïne magique !

Le moins : Trop d'informations très complexes.

Une belle découverte qui me donne très envie de lire le second tome ! 


Ma note : 18 / 20

Lou