mercredi 22 mars 2017

Je suis ton soleil, de Marie Pavlenko.



Titre : Je suis ton soleil
Tome : One-shot
Auteur : Marie Pavlenko
Genre : Contemporain / Young-adult
Maison d'édition : Flammarion
Format : Grand-format
Nombre de pages : 461
Prix : 17,50 euros







Résumé :

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s'acharne à les dévorer. Mais ce n'est pas le pire, non.

Le pire est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d'une inconnue aux longs cheveux bouclés ?

Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l'aide, des amis, du courage et beaucoup d'humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil. Qui a dit que la vie était un conte de fées ? 

Mon avis :

J'ai gagné ce roman lors d'un concours organisé par le compte Instagram @flammarionjeunesse, en plus du fait qu'il me donnait terriblement envie, grace à la communication qui a été faite autour de celui-ci, je l'ai gagné avec Camille, du compte Instagram @cams_books. Comme toujours, nous avons réalisé une lecture commune, en le commençant un peu avant sa sortie, le 8 mars.

J'ai lu ce roman très vite et lorsque je me plongeais à l'intérieur, je ne voyais plus le temps défiler, je voulais lire tout d'une seule traite.

On entre, ici, dans la bulle de Déborah. Elle rentre en terminale cette année, mais celle-ci ne commence pas très bien. 
Ce maudit chien qui mange toutes ses paires de chaussures, sa mère qui découpe sans cesse des bouts de magazines, ou encore son père en compagnie d'une femme inconnue : voilà ce qui résume la vie un peu compliqué de cette jeune fille. 
Et pourtant, elle devra s'en sortir pour avoir son bac en poche, certes avec un peu de mal, mais avec beaucoup de courage, avec l'aide de ses amis et de l'humour.

J'ai vraiment adoré les personnages surtout notre héroïne, Déborah. Je l'ai trouvé simple, franche, décalée et très très drôle, ce sont des qualités qui me plaisent beaucoup. Elle est vraiment super courageuse, elle est aussi altruiste car elle pense tout le temps aux autres.
Et puis, il y a aussi Éloïse, Jamal, Victor, qui sont les personnages secondaires mais qui sont très développés, ce que j'ai beaucoup apprécié puisque souvent ce genre de protagonistes est un peu délaissé, on ne décrit pas beaucoup ce qu'ils ressentent, ce qu'ils pensent.

L'histoire est très touchante par l'histoire de Déborah, et selon moi, retrace fidèlement ce qui se passait dans la tête d'une terminale, perdue par son orientation et son avenir, avec beaucoup de pression, une rentrée en quelques sortes dans le monde des adultes. Elle doit surmonter les épreuves du quotidien (le théorème de la scoumoune, diront ce qui l'ont lu).
Je ne veux pas trop vous en dire, alors laissez-vous simplement porter par celle-ci, comme je l'ai fait et vous serez satisfait !

La plume de l'auteur m'a complètement charmé, c'est grâce à cela que ce livre est un coup de cœur. Marie Pavlenko arrive à mêler, dans un récit assez triste, l'humour et la profondeur, avec de l'ironie aussi, c'est un vrai régal.  
On croit que l'on va passer un moment émouvant, mais au final on rigole énormément, l'auteur sait nous surprendre

Le plus : La plume drôle et profonde à la fois !

Le moins : Il me manquait un tout petit truc pour mettre 20 sur 20, haha !

Un livre fabuleux et un auteur à découvrir ! 


Ma note : 19,5 / 20

Lou

4 commentaires:

  1. Ton avis donne envie d'en savoir plus ^^. Au début, ce livre ne me tentait pas spécialement mais plus je lis d'avis, plus j'ai envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Continue à lire des vis alors, hihi ! ;)

      Supprimer
  2. Ce roman me tente ENORMEMENT ! Je voudrais tellement le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux te faire plaisir, laisse toi tenter ! :)

      Supprimer